Succès, descente aux enfers, nouvelle vie : RMC Story explore "la face cachée de Diam's"

·1 min de lecture

En deux albums cultes, elle avait fait souffler un vent de renouveau sur le rap français, au point d'en devenir l'une des plus grandes stars. Après le succès de son deuxième opus, Brut de femmes (2003), Diam's avait véritablement explosé trois ans plus tard avec Dans ma bulle, qui s'était écoulé à plus d'un million d'exemplaires. Mais ces années fastes ont été suivies d'une descente aux enfers, la chanteuse sombrant dans une violente dépression. Et après s'être débarrassée de ses démons grâce notamment à sa conversion à l'islam, Diam's s'est ensuite retirée de la scène artistique et médiatique, demeurant quasi-silencieuse depuis son album S.O.S en 2009.

 

>> Retrouvez Philippe Vandel et Culture-Médias tous les jours de 9h à 11h sur Europe 1 ainsi qu’en replay et en podcast ici

 

C'est à ce parcours atypique que s'intéresse RMC Story dans un nouveau documentaire intitulé La face cachée de Diam's, diffusé mardi à 21 heures. Invité de Culture Médias, le journaliste Rachid M'Barki revient sur les raisons qui ont poussé la star à se mettre en retrait. 

"Elle savait l'influence qu'elle avait sur la jeunesse"

"Elle est tombée dans une profonde dépression, parce que c'est vertigineux pour une jeune femme d'être comme ça au sommet de l'adulation presque générale", raconte le journaliste. "D'ailleurs, encore aujourd'hui, vous mettez un titre de Diam's quelque part et tout le monde danse, tout le monde a des souvenirs liés à ça."

L'artiste a dû aussi gérer les retombées de ses prises...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles