Le succès, ses difficultés : Gad Elmaleh raconte son aventure américaine

·1 min de lecture

Il a réalisé son rêve de gosse. En 2014, Gad Elmaleh s’est envolé de l’autre côté de l’Atlantique pour tenter l’aventure américaine. Bien loin de sa notoriété en France, l’humoriste a dû repartir de zéro pour se faire un nom sur la scène du stand-up, dans une langue qu’il était alors loin de maîtriser. Après des débuts difficiles, Gad Elmaleh a réussi à percer, sillonnant les Etats-Unis pour une tournée de plus de 160 dates. 

Mais tout n’a pas été rose pour autant, entre difficultés à maîtriser la langue et éloignement avec ses proches. Invité d’Europe 1 samedi, il a raconté cette folle aventure au micro d’Isabelle Morizet. 

>> Retrouvez toutes les émissions d'Isabelle Morizet en podcast et en replay ici

"J’ai joué dans des caves où on écorchait mon nom et où j’étais payé 100 dollars" 

Pour Gad Elmaleh, tout est parti d’un rêve d’enfant. "C’était le challenge absolu, pour sortir du confort et des salles remplis en France. J’en rêvais depuis tellement longtemps, j’en avais envie alors je l’ai fait", assure-t-il. Totalement inconnu aux États-Unis, il doit complètement se réinventer pour séduire le public américain. "J’ai créé du matériel spécifique pour les États-Unis qui comportaient le récit de ce voyage. Il fallait que je leur raconte ce que je voyais en tant que Français. Il faut avoir une spécificité quand on est humoriste aux États-Unis". 

Et comme tout humoriste qui débute, il a d’abord commencé dans de petites salles, bien loin des immenses enceintes qu’il remplit ...


Lire la suite sur Europe1