Suicide de l'ado : quels sont les signes avant-coureurs ?

·1 min de lecture

Pour la tranche 15-24 ans, le suicide est la seconde cause de décès, depuis plus de 30 ans. Pour les enfants de moins de 13 ans, il est classé au 5ème rang.

Or, des signes avant-coureurs peuvent être détectés. Pour lutter contre ce fléau, la Haute autorité de santé (HAS) publie des recommandations à destination des professionnels de santé, dans le cadre de son programme "Psychiatrie et santé mentale" 2018-2023.

Des signes à repérer

Les idées suicidaires ne doivent pas être prises à la légère et doivent être repérées. La HAS rappelle que les idées noires à l'adolescence ont tendance à être banalisées, "il est commun de penser que la période de l'adolescence est difficile pour tout le monde", mentionne le communiqué. Mais certains signes doivent attirer l'attention :

  • Consommation récurrente de drogue et d'alcool

  • Changement soudain du comportement de l'enfant ou de l'adolescent

  • Propos suicidaires et actes d'automutilation

La HAS explique que la communication avec l'enfant est la clé et rappelle une série de tests -Le Bullying Insomnia Tobacco Stress Test, L'Ask Suicide-Screening Questions, La Columbia Suicide Severity Rating Scale- destinés à évaluer la santé mentale du jeune patient et à savoir où il se situe par rapport aux addictions, s'il subit du harcèlement...

Evaluer la vulnérabilité de l'enfant et agir en fonction de l'urgence

Plusieurs étapes sont à retenir, selon la HAS, pour établir un bilan complet dans un climat de confiance (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Faut-il limiter les matières grasses chez les enfants ?
Allaitement et Covid-19 : les anticorps persistent dans le lait jusqu'à 10 mois
Grossesse et paracétamol : des risques pour le foetus
Les collégiens scolarisés en zone prioritaire souffrent de mal-être à l'école
Vitamine D : privilégiez les médicaments chez les enfants

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles