Suppositoire : l'erreur que l'on fait tous avec ce médicament

Tanya Dolmatova / iStock

Si les suppositoires font partie de vos (mauvais) souvenirs d'enfance, sachez que vous ou vos parents les avez sûrement mal mis. En effet, nous avons tendance à vouloir insérer le bout pointu en premier. Il s'agit pourtant d'une erreur, comme l'expliquent deux spécialistes sur les réseaux sociaux.

Dans une vidéo récemment publiée, Léa Wauquier, pharmacienne connue sous le compte Instagram "Les conseils pharma de Léa", et Estelle Bertrand, kinésithérapeute qui s'exprime régulièrement sur sa page "Estelle Kiné", avancent que les suppositoires sont souvent mis à l'envers. Ils devraient ainsi être insérés avec la pointe "vers le bas", et non vers le haut. Mais pourquoi donc ?

Estelle Bertrand explique que lorsque la partie plate est introduite en premier, les "muscles du sphincter anal" vont "se refermer". Cela va permettre de "guider le suppositoire dans le canal anal" et ce "jusqu'au rectum". Le côté pointu devrait donc être orienté vers le bas, comme le confirme le site VIDAL.

Il en va de même si vous souhaitez administrer un demi-suppositoire : il sera alors recommandé de le couper en deux dans "le sens de la longueur". Pour rappel, ce mode d'administration par voie rectale est une alternative à la voie orale. Le suppositoire va se dissoudre dans le rectum, afin que la substance active puisse passer dans le sang et agir.

Pour mettre un suppositoire, commencez donc par le sortir de son emballage. Le site VIDAL indique qu'il est possible de le plonger dans un verre d'eau froide, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite