La surprenante reconversion de Philippe Poutou… dans le cinéma

© THOMAS COEX / AFP

Une reconversion pour le moins surprenante. Trois ans après son licenciement de l'usine Ford de Blanquefort, Philippe Poutou a retrouvé un emploi auprès de la société de cinéma "Urban distribution", a annoncé le magazine Le Film françaisPhilippe Poutou assurera la promotion hors média de films à sujets sociétaux, tout en continuant d'assurer ses mandats de conseiller municipal de Bordeaux et de conseiller métropolitain.

"Je vais me battre pour faire exister de petits films avec de petits moyens"

"J'organiserai des avant-premières et des débats pour que les films sortent dans les meilleures conditions", a déclaré mercredi le porte-parole du NPA au Parisien . "Ce sera un peu une activité militante: je vais me battre pour faire exister de petits films avec de petits moyens". "Philippe contactera les réseaux associatifs concernés par nos longs-métrages, qui ont des thématiques sociétales", complète Jean-Jacques Rue, responsable de la distribution chez Urban distribution.

Philippe Poutou, qui fut longtemps ouvrier automobile, a obtenu 0,8% des voix à la présidentielle d'avril, pour sa troisième candidature depuis 2012.


Retrouvez cet article sur Europe1