Sybille Grimbert se livre dans "Secrets d’écriture", le podcast de Femme Actuelle (épisode 36)

Pole féminin

Avec "Secrets d’écriture", plongez dans le podcast littéraire de la rédaction de Femme Actuelle, mené par Cécile Pivot. À chaque épisode, vous retrouverez vos autrices et auteurs préférés pour la sortie de leur nouveau roman. Dans un premier temps, nous évoquerons avec eux leur dernier ouvrage et, avant de passer aux secrets d’écriture, nous vous proposerons le plus beau des intermèdes, la lecture d’un extrait, choisi par les auteurs eux-mêmes.

Sybille Grimbert écrit des romans très différents les uns des autres, et elle y tient. Elle plonge avec autant d’entrain dans le monde de la finance et des escrocs pour Le Fils de Sam Green qu’elle s’immerge dans le corps d’une petite fille possédée par le diable dans La Horde, ou s’immisce dans la tête de de Gus, un scientifique qui, au XIXe siècle, va vivre en osmose avec un grand pingouin baptisé Prosp pour Le Dernier des siens, son onzième roman, celui pour lequel nous la recevons dans « Secrets d’écriture ».

L’histoire débute par une scène terrible à Eldey en Islande, en 1835 : le massacre par des pêcheurs d’une tribu de grands pingouins. Tout vaut de l’or chez l’animal, ses plumes, son bec, ses œufs. Mais le jeune scientifique français Auguste, dit Gus, qui a accompagné les pêcheurs ce jour-là, a de la chance : il a capturé un grand pingouin blessé et l’a ramené là où il réside, Stromness en Écosse. Gus pose un regard scientifique sur son pingouin qu’il trouve en premier lieu buté, dénué d’intelligence. Mais un lien particulier, intense, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite