"Ne tirez pas de conclusions" : Sydney Sweeney (Euphoria) prend la parole après des accusations de racisme

Rodin Eckenroth / Intermittent

Une ambiance républicaine. Le week-end des 27 et 28 août, l’actrice Sydney Sweeney célébrait l’anniversaire de sa mère. Celle qui campe le rôle de Cassie dans la série Euphoria en a profité pour partager des clichés de l’événement en compagnie de ses proches. Le "bal surprise" organisé en l’honneur du 60e anniversaire de la mère de l’actrice était sur la thématique d’un "hoedown", faisant référence à une fête de village ayant principalement lieu dans le milieu rural américain, durant lequel les participants mangent et dansent. Au programme de l’anniversaire de la mère de Sydney Sweeney : chapeaux de cowboy, rodéo mécanique, santiags, danse country et… T-shirt "Blue Lives Matter" et casquettes inspirées des accessoires de campagne "Make America Great Again" de Donald Trump.

Les photos publiées par l’actrice de The White Lotus et de son frère Trent Sweeney ont attiré l’attention sur Instagram et sur Twitter. Bien que les casquettes ne mentionnent pas réellement le slogan de campagne de l’ancien président américain, mais le message "Make Sixty Great Again", la référence n’a pas été du goût de tout le monde. Pour le T-shirt ayant également créé la polémique, il semble être à l’effigie du mouvement "Blue Lives Matter", né en soutien aux forces de police après les meurtres en 2014 de deux agents du NYPD à New York et en contestation face au mouvement Black Lives Matter. Face aux nombreux messages faisant référence aux symboles républicains et aux potentielles opinions racistes de l’actrice (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Clubbing : seuls 25% des jeunes aiment sortir en boîte, voici pourquoi
Plusieurs actrices de Nickelodeon accusent le producteur Dan Schneider de comportements inappropriés
La Californie va contraindre les réseaux sociaux à privilégier la santé des enfants aux dépens de leurs profits
Sigourney Weaver n’a que faire de l’âgisme régnant à Hollywood et ne compte pas arrêter sa carrière
"C’était terrifiant” : Lewis Hamilton se confie sur son enfance marquée par le racisme