Sylvana, premier bébé né d’une patiente guérie d’Ebola, en République démocratique du Congo

Eléonore Abou Ez
Une femme enceinte contaminée par le virus Ebola a été soignée et guérie dans un centre spécialisé de l’est de la RDC. Elle vient de mettre au monde une petite fille en pleine forme.

"Elle est née le dimanche 6 janvier 2019 au Centre de traitement d’Ebola de Beni. Elle pèse 3,7 kilos, elle est en bonne santé et n’est pas contaminée par le virus." La bonne nouvelle est annoncée officiellement sur le site du ministère congolais de la Santé qui publie tous les jours un bulletin sanitaire sur l’épidémie d’Ebola qui sévit dans l’est de la République démocratique du Congo.

Une grossesse à haut risque

Atteinte par le virus, la maman avait été admise en décembre 2018 dans un centre de traitement spécialisé dans la région de Béni, à l’est du pays. Sa vie et celle du bébé qu'elle attendait étaient en danger. "Historiquement, les taux de survie des femmes enceintes infectées par le virus Ebola étaient très faibles. La grossesse se terminait presque toujours par une fausse couche, un bébé mort-né ou le décès du bébé peu après la naissance", explique Tarik Jašarević, porte-parole de l’Organisation mondiale de la Santé (l’OMS). Mais cette fois-ci, et pour la première fois, ça se passe autrement.

A notre connaissance, ce nourrisson est le premier à être né sans le virus d’une mère qui avait déjà été infectée par Ebola.

Tarik Jašarević, porte-parole de l'OMS

à franceInfo Afrique

Un (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi