Sylvie Tellier donne des nouvelles de sa mère Annick après son hospitalisation

Sylvie Tellier est rassurée. Sa mère, récemment hospitalisée, est tirée d’affaire. Lundi 27 janvier 2020, la directrice du comité Miss France n’a pas pu s’empêcher de publier sur Instagram une adorable photo d’elle-même au côté de sa maman Annick, âgée de 70 ans, dans le but de rassurer ses abonnés sur son état de santé. “Quelle joie de retrouver ce beau sourire !”, écrit Sylvie Tellier, visiblement très émue. “Merci à toutes les équipes du service de neurochirurgie de la Pitié Salpêtrière, médecins, infirmières et tout le personnel hospitalier. Merci d’avoir pris soin de ma maman et de dédier votre vie aux autres.”

Depuis le début du mois de janvier, Sylvie Tellier avait publié à plusieurs reprises des photos où l’on pouvait la voir avec sa mère. Il n'en fallait pas plus pour inquiéter ses fans, peu habitués à voir des clichés de maman Tellier sur les réseaux sociaux. “Prendre le temps de partager un moment avec sa maman d’amour pour tordre le cou au temps qui passe ! Et vous, quand avez-vous eu la chance de la serrer dans vos bras la dernière fois ?”, écrivait la reine des Miss le 11 janvier. “Parce que tu es la plus belle, la plus douce et la plus inspirante des mamans. Je t’envoie toute ma force et mon amour”, ajoutait-elle quatre jours plus tard, le 15 janvier.

⋙ "Miss France" : Camille Cerf va-t-elle prendre la place de Sylvie Tellier ?

Soulagés, de nombreux fans ont tenu à envoyer leur soutien à Sylvie Tellier en cette fin du mois de janvier. “Bon rétablissement à votre maman”, “Profitez bien de votre maman et merci à tous ceux qui prennent soin de nous au détriment de leur vie personnelle”, “J’espère que tout va bien”, “Une maman reste une maman”, “En espérant qu’elle aille bien et que vous la garderez longtemps auprès de vous”, peut-on lire, entre autres, parmi tous les commentaires laissés. De quoi mettre du baume au coeur de Sylvie Tellier.

À lire aussi : Miss France 2020 : Sylvie Tellier se confie (enfin) sur l’élimination polémique de Miss Nord-Pas-de-Calais,

(...) Cliquez ici pour voir la suite