Sylvie Tellier : ce nouvel obstacle auquel elle va devoir faire face

·1 min de lecture

Sylvie Tellier n'a pas que des alliés dans le monde des concours de beauté ! Déjà brouillée avec Geneviève de Fontenay, qui ne rate pas une occasion de lui lancer une pique dans les médias, celle qui avait été élue Miss France 2002 a dû se constituer une sacrée carapace en prenant les rênes du comité Miss France. La cheffe des reines de beauté se retrouve une fois encore, malgré elle, au centre d'un conflit qui risque de faire grand bruit avant que l'élection de Miss France 2022, qui aura lieu en décembre 2021, ne se tienne. Comme nous l'apprennent nos confrères de France Guyane mercredi 30 juin 2021, Robert Sébas, qui dirigeait la délégation Miss Guyane depuis 2004 et qui a été remplacé en 2020, prépare sa contre-attaque et envisage d'organiser un autre concours de beauté en Guyane en rejoignant le réseau Miss Élégance France. Il y aurait donc deux Miss Guyane en 2021 : de quoi embêter Sylvie Tellier, qui verrait là un de ses comités concurrents prendre plus de place. Mais quelles sont les raisons qui ont poussé Robert Sébas à prendre cette décision ?

"Ici on respecte l’identité et la temporalité des candidates. On juge l'élégance, pas seulement la beauté, la Miss Élégance va défendre le patrimoine, défendre sa région, même après l’élection on entendra parler d’elle. Nos candidates ont des connaissances, savent se tenir, interagir avec les gens", a ainsi précisé le rival de Sylvie Tellier. "Nous sommes en Guyane et il faut des jeunes filles qui nous ressemblent, nos filles ne (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles