“Sympa, bonne ambiance…” : Nagui vexé par une candidate de “N’oubliez pas les paroles”

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Depuis ses débuts à la télévision en 1987, Nagui continue de figurer dans le Top 5 des animateurs préférés des Français. Ses différentes émissions sur le service public connaissent un succès constant depuis maintenant des décennies, et les téléspectateurs l’apprécient notamment pour ses grandes valeurs morales – il est en effet très engagé dans la sauvegarde de l’environnement, le bien-être animal, ou encore l’égalité de tous – ainsi que pour son humour (souvent en-dessous de la ceinture). Et forcément, lorsque l’on est si populaire, il faut parfois faire face aux groupies. Nagui a déjà eu affaire à des fans extrêmement gênants, au point même d’envisager de porter plainte ! D’ailleurs, l’animateur de 59 ans se fait régulièrement draguer par les candidats de ses émissions télé. Si cela donne souvent lieu à des moments de malaise en plateau, il arrive aussi que le présentateur se vexe lorsqu’il ne produit pas l’effet escompté auprès de ses invités… C’est ce qu’il s’est passé lundi 13 septembre 2021, dans N’oubliez pas les paroles.

Comme les fidèles téléspectateurs de France 2 l’auront remarqué, Christelle a été détrônée de son titre de Maestro. C’est donc sa challenger, Maria, qui a raflé le micro d’argent. Mais pour sa toute première finale, la jeune femme n’était pas très en confiance. Alors qu’elle chantait sur le titre Je te déteste de Vianney, la nouvelle Maestro a utilisé son joker d’emblée et s’est finalement arrêtée au palier des 1.000 euros. Elle avait pourtant trouvé les (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles