Syndrome du bébé secoué : le nombre de cas a doublé pendant la pandémie

Egalement appelé "traumatisme crânien non accidentel", le syndrome du bébé secoué (SBS) est une forme de traumatisme crânien infligé aux nourrissons par secouement.

C'unique centre d’urgences neurochirurgicales pédiatriques de la région parisienne) et l’Université Paris Cité associées à une équipe de l’Inserm, le syndrome du bébé secoué a vu son incidence doubler en 2021 et sa mortalité décupler par rapport à la période pré-pandémie (la période 2017-2019).

Les médecins et les services sociaux avaient exprimé leurs inquiétudes sur un risque d’explosion de l’incidence de la maltraitance et des négligences envers les enfants, secondaire à la pandémie de Covid -19 et aux mesures de confinement prises pour réduire la propagation de la maladie. En effet, parmi les facteurs de risque de maltraitance connus, plusieurs ont vu leur prévalence augmenter durant cette période : détresse psychosociale, confinement dans de petits logements collectifs, fermetures d'écoles et de crèches et désorganisation des services sociaux.

Les secousses en cause sont toujours violentes, produites le plus souvent lorsqu'on saisit le thorax du bébé sous les aisselles. Les décélérations brutales de la tête provoquent alors un ballottement du cerveau dans la boîte crânienne et de l'arrachement de certaines veines qui irriguent le cerveau. Le bébé peut alors arrêter de respirer et des lésions cérébrales, oculaires et de la moelle épinière peuvent survenir. (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Fièvre du bébé : quand aller aux urgences ? Comment la faire baisser ?
Poussée dentaire bébé : durée, symptômes, comment soulager ?
Contractions et grossesse : quand s'inquiéter ? comment les différencier ?
Mon enfant est-il hyperactif ? 9 signes à repérer
Des milliers d'enfants handicapés pas (ou insuffisamment) scolarisés à la rentrée