Syndrome cannabinoïde : pourquoi ces fumeurs de cannabis vomissent sans pouvoir se contrôler ?

·1 min de lecture

Des jeunes gens arrivent à l'hôpital car ils sont pris de vomissements violents qui durent pendant des heures et des heures. Ils se tordent de douleur et continuent de se vider. Entre 2013 et 2018, les hôpitaux du Colorado ont enregistré 800 000 cas de ce type, rapporte une étude publiée dans la revue JAMA Network Open. Les médecins appellent cette mystérieuse et éphémère maladie, le syndrome cannabinoïde.

Des taux de THC qui explosent

Au cours de cette période, en 2014, la marijuana à titre récréatif a été légalisée dans le Colorado. Elle était depuis 2009 autorisée à des fins médicales uniquement. Dans le but de soulager les patients sous chimiothérapie de leurs nausées et vomissements, paradoxalement. Depuis sa légalisation, les cas de ce syndrome, aussi appelé "hyperémèse du cannabis" ont augmenté de 29% et concernaient pour un tiers des jeunes adultes jusqu'à 25 ans.

Sans savoir encore l'origine de cette réaction, les médecins pointent la consommation de cette drogue. Bien qu'elle ait été consommée largement avant 2013, le taux de THC aurait beaucoup augmenté. Le docteur Wang, qui a mené l'étude, explique que dans les années 1990, on trouvait en moyenne 4% à 5% de THC dans le cannabis, contre 15% à 20% à présent.

En France, depuis plusieurs mois, les Agences Régionales de Santé (ARS) alertent également vis-à-vis de la hausse de la teneur moyenne en THC.

Cela dit, tous les fumeurs ne sont pas touchés par le syndrome, et ceux qui (...)

Lire la suite sur Topsante.com

DIRECT Covid-19 en France ce 22 septembre : chiffres, annonces
Dengue : un cas en Ile-de-France, qu'est-ce que c'est, exactement ?
Une sonate de Mozart peut-elle aider à lutter contre l'épilepsie ?
Comment soigner un torticolis ?
Sommeil : 5 nouvelles solutions pour bien dormir

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles