Syndrome de la Havane : causes, explication, symptômes de cette maladie mystérieuse

En quoi consiste le syndrome de la Havane ? Quels sont les symptômes de cette pathologie ? Par quoi est-elle causée ? Peut-on en guérir ? Réponses.

Les premières données concernant cette maladie sont apparues en 2016. Des diplomates américains et canadiens basés à l’ambassade de la Havane, à Cuba, ont été touchés en premier, mais la maladie s’est ensuite répandue sur d’autres bases ou ambassades américaines : en Chine, en Allemagne, en Australie, en Russie, en Autriche, au Vietnam, en France, en Suisse, au Kazakhstan, et aux États-Unis (à Washington DC). Au total 200 personnes ont déjà été atteintes par cette maladie.

Le syndrome de la Havane ne frappe mystérieusement que dans les ambassades, ou dans les résidences personnelles de diplomates ou militaires. En 2021, la venue de la vice-présidence américaine Kamala Harris à Hanoï, a été retardée car plusieurs cas de syndrome de la Havane avaient été notifiés.

Le syndrome de la Havane provoque soudainement plusieurs symptômes :

Certaines victimes ont parlé de "brouillard cognitif" pour expliquer l’effet qu’a eu la maladie sur eux. Des imageries médicales ont été faites sur ces victimes, et ont pu confirmer l’existence de dommages cérébraux.

Dès 2016 de multiples causes ont été avancés par les scientifiques : un grillon, anurogryllus celerinictus, qui émettrait des stridulations stridentes ; ou un empoisonnement aux neurotoxines à cause de l’utilisation de fumigation dans les ambassades, dans le but d’éliminer les moustiques, pour (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles