Syndrome de l'homme-arbre : de quoi s'agit-il exactement ?

·1 min de lecture

La famille des papillomavirus humains (HPV) est très vaste : il existe en effet plus de 200 virus HPV qui peuvent potentiellement infecter l'Homme. Si certains peuvent être responsables de verrues plantaires ou génitales, d'autres peuvent provoquer des maladies beaucoup plus graves – comme le cancer du col de l'utérus.

L'épidermodysplasie verruciforme (que l'on appelle aussi "syndrome de l'homme-arbre" ou "syndrome de Lutz-Lewandowsky") est une maladie dermatologique rare provoquée par une infection virale à HPV : dans environ 80 % des cas, les virus HPV 5 ou HPV 8 sont responsables. À ce jour, environ 200 cas ont été documentés dans le monde.

Le syndrome de l'homme-arbre apparaît généralement durant l'enfance : il se caractérise par l'apparition de verrues et de "cornes" sur la peau. Les zones atteintes (elles se situent principalement au niveau des mains et des pieds) ressemblent alors à de l'écorce – d'où le nom de cette maladie très handicapante.

Le syndrome de l'homme-arbre, une maladie sans doute génétique

Au-delà de son aspect esthétique, l'épidermodysplasie verruciforme est une pathologie grave puisque 30 % à 60 % des patients atteints développent un cancer de la peau (carcinome épidermoïde) vers l'âge de 40-50 ans.

Jusqu'ici, l'origine exacte du syndrome de l'homme-arbre n'était pas connue. Mais une récente étude conduite par l'Inserm, l'Université de Paris et l'AP-HP vient de mettre en évidence une potentielle cause génétique. Les (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Vaccination obligatoire en France : pour qui ? quand ?
Cystite de l'été : comment faire pour l'éviter ?
Pour soigner votre rhume, ne mettez pas d'ail dans votre nez...
Carte des pollens juillet 2021 : les pollens de graminées encore présents dans l'air
DIRECT Covid-19 en France ce 2 juillet : chiffres, annonces

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles