Syndrome de la vessie douloureuse : comment reconnaître les symptômes de la cystite interstitielle

·2 min de lecture

"C’est une pathologie inflammatoire de la vessie qui se traduit par une douleur intense au niveau de cette zone, qui n’est soulagée que lorsque le ou la patiente urine", commence le docteur Benchikh. C’est pourquoi la cystite interstitielle est aussi appelée syndrome de la vessie douloureuse : "la paroi de la vessie présente une inflammation". Il s’agit d’une pathologie dite chronique : "on va réussir à traiter les symptômes, mais pas la maladie en elle-même", explique l’expert. Contrairement à ce que l’on pourrait penser de prime abord, le syndrome de la vessie douloureuse touche huit à neuf fois plus les femmes que les hommes. Combien de personnes sont touchées en Europe ? Le docteur explique qu’il n’y pas encore de chiffres. "On se base sur des études américaines qui établissent la prévalence de cette pathologie à 5% de la population". Il s'agit donc d’une maladie très fréquente. Elle n’est pas héréditaire.

En quoi elle se distingue d’une cystite classique ? Cette dernière est causée par des bactéries et peut donc être soignée à l’aide d’un traitement antibiotique. La cystite interstitielle n’est pas une infection bactérienne : ses causes sont encore méconnues, c’est pourquoi il n’y a pas encore de traitement qui peut la soigner. La cystite bactérienne provoque également une sensation de brûlure lorsque la personne urine, or la cystite interstitielle ne provoque aucune brûlure.

"Avant d’établir ce diagnostic, le médecin doit éliminer toute une liste de pathologies comme les infections urinaires et certaines tumeurs de la vessie". Il s’agit donc d’un diagnostic par exclusion, puisque la cystite interstitielle ne présente pas de signes spécifiques. "Avant de consulter un urologue, la patiente a souvent réalisé plusieurs examens d’urine qui se sont avérés normaux et elles ont souvent pris des antibiotiques inefficaces pour traiter leurs symptômes", explique le docteur.

Les symptômes de la cystite interstitielle peuvent varier selon les personnes et peuvent survenir avec (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite