« Tout notre système de santé est à bout de souffle » estime le nouveau ministre de la Santé

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
© Getty Images
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

François Braun, qui a dirigé la mission flash sur les soins non programmés, remplace Brigitte Bourguignon, battue lors des élections législatives.

Le nouveau ministre de la Santé, François Braun, a jugé lundi que « tout notre système de santé est à bout de souffle » et promis de s’atteler « en urgentiste » aux dossiers qui l’attendent, dont la crise de l’hôpital.

Après avoir salué Brigitte Bourguignon pour son « écoute bienveillante » et sa « volonté de prendre les problèmes à bras-le-corps », l’ex-chef des urgences de Metz a évoqué, lors de la passation de pouvoir au ministère, un « système de santé capable de faire des choses extraordinaires, comme pendant la pandémie, mais qui manque de souplesse, de visibilité, n’est plus compris par nos concitoyens ni par nos soignants ».

« Les urgences sont malades, l’hôpital public n’est pas bien, et tout notre système de santé est à bout de souffle », a ajouté celui qui vient de remettre 41 propositions au gouvernement, dans le cadre d’une mission flash sur les « soins non programmés ».

Et de marteler « qu’il y a urgence pour lutter contre les inégalités d’accès à la santé, dont les déserts médicaux sont l’emblème le plus terrible », mais aussi « pour l’hôpital et pour les soignants, terrassés par la crise Covid dont nous n’avions pu anticiper toutes les conséquences ».

Se posant « loin des incantations, des "y’a qu’à, faut qu’on" », cet ancien référent santé de la campagne d’Emmanuel Macron « compte conduire une rénovation de notre système de santé centré sur les besoins de...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles