La téléconsultation n'a que des avantages pour les patients et les médecins !

·1 min de lecture

La téléconsultation est énormément plébiscitée durant ce temps de pandémie de coronavirus. Elle offre de multiples avantages aux patients. Les médecins généralistes et les spécialistes sont ne moins en moins méfiants de ce nouveau type de prise de rendez-vous.

L’Assurance Maladie assure que le nombre de téléconsultations en 2020 était de l’ordre de 5,5 millions entre le mois de mars et le mois d’avril. Les consultations virtuelles sont devenues un réel atout pour tout le monde. Tout en permettant évidemment d’avoir un parcours et des soins personnalisés. Ameli rapporte que 83% des médecins généralistes en font l’usage entre 2019 et 2020. Un chiffre qui permet d’affirmer l’utilité et la pertinence des consultations en ligne.

La téléconsultation est entièrement remboursée par l’Assurance Maladie, au même titre qu’une consultation traditionnelle. Les modalités de remboursement s’appliquent également à toutes les personnes qui bénéficient de la Couverture maladie universelle complémentaire, sans mettre de côté les tiers payant. La prise en charge est réalisée à distance, avec notamment plus de qualité. Cet outil permet de partager des documents (comme les examens, les prescriptions), d’éditer des factures en ligne et même de faire patienter les nouveaux venus dans une salle d’attente entièrement virtuelle.

Pour faire simple, la téléconsultation permet un meilleur suivi pour les patients qui ont des maladies chroniques et qui font face à d’éventuelles difficultés de mobilité (lorsqu’il n’y a pas de médecins disponibles dans les zones rurales par exemple). La prise de rendez-vous est autant facile que rapide, si l’on compare à des consultations...

Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles