• Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

"Télématin" : Damien Thévenot en rivalité avec Julia Vignali et Thomas Sotto ? Il répond

·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Une mouture huilée à la perfection. Le 28 septembre 2021, Damien Thévenot s'est livré à nos confrères de Nous Deux au sujet de son nouveau défi de la rentrée. En effet, l'ancien chroniqueur de Télématin est désormais aux commandes de la présentation de l'émission en binôme avec sa consœur Maya Lauqué et ce, du vendredi au dimanche. Une nouvelle formule également assurée par Julia Vignali et Thomas Sotto en début de semaine. Si ce binôme n'a pas convaincu tout de suite les aficionados de la matinale, ils sont finalement près de 800.000 chaque jour à se brancher sur France 2 du lundi au jeudi... et un peu moins en fin de semaine. Interrogé à ce sujet par nos confrères de Nous Deux, Damien Thévenot a joué carte sur table au sujet d'une potentielle concurrence entre lui et ses collègues.

Depuis le lancement de la nouvelle formule de Télématin, Damien Thévenot et Maya Lauqué affichent une complicité inébranlable : "Nous avons trouvé instantanément notre équilibre, nous nous sommes découvert plein de centres d’intérêt en commun. Avec Maya, on se comprend en un regard. C’est vraiment du bonheur pur", a confié Damien Thévenot à Nous Deux. Cependant, cela a-t-il créé une rivalité dans les couloirs de France 2 entre les deux binômes ? L'animateur le réfute : "Non, vraiment aucune. Nous formons une bande de quatre avec un joli défi. Il y a une vraie émulation, une envie de faire le mieux possible pour le collectif. Notre but à tous, c’est que la nouvelle mouture fonctionne sept jours sur (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles