Télévision : 6 séries à ne pas manquer en 2020

Après le succès du Bazar de la Charité ou encore de Balthazar, les chaînes télévisées misent à nouveau sur des fictions cette année. Fait divers inspirés de l’affaire Xavier Dupont de Ligonnès, adaptation d’un roman d’Agatha Christie, série écolo-fantastique… Demandez le programme de l’année 2020 !

Peur sur le lac, sur TF1 dès le 9 janvier 2020

Après avoir bravé les flammes dans Le Bazar de la Charité, Julie de Bona, dans le rôle du commandant Stocker, enquête sur la présence d’un virus mystérieux et mortel. Cette série en six épisodes nous tient en haleine tout au long d’une véritable course contre la montre. Au casting de ce spin-off du Tueur du lac, de nombreux acteurs comme Julie de Bona, Sylvie Testud et Lannick Gautry.Tous les jeudis à 21h05 sur TF1.

Une île, sur Arte dès le 9 janvier 2020

Laetitia Casta fait son grand retour sur petit écran dans un rôle plus rebelle que jamais. Cette mystérieuse inconnue va bouleverser la vie d’une petite île, frappée par une crise de la pêche. Cette mini-série s’inscrit dans l’ère du temps avec une intrigue écologique et militante. Tous les jeudis à 20h55 sur Arte.

Le Mensonge, sur France 2 courant 2020

Claude a tout réussi dans sa vie : son mariage, sa carrière… Maire de sa ville, il se destine à devenir sénateur. Tout lui sourit jusqu’à ce que son petit-fils Lucas l’accuse un jour de viol... Largement inspirée de l’affaire Iacono, cette série est portée par la star du grand écran, Daniel Auteuil. On attend avec impatience sa diffusion, prévue dans l’année.Courant 2020, sur France 2.

Un homme ordinaire, sur M6 courant 2020

"Librement inspiré d'une histoire vraie", peut-on lire sur l'écran au début du téléfilm. L’histoire vraie, c’est celle de Xavier Dupont de Ligonnès et de sa famille, qui a tant défrayé la chronique. Après le succès de la série Netflix sur l’affaire Grégory, on imagine déjà les audiences de cette nouvelle saga. Courant 2020, sur M6.

Ils étaient dix, sur M6 avant l’été 2020

Cinq femmes et cinq hommes sont conviés sur

(...) Cliquez ici pour voir la suite