Publicité

TÉMOIGNAGE. "J'ai découvert que ma meilleure amie avait couché avec mon mari et tenté d'empêcher mon mariage"

Se confiant à DeiDre, cette femme est mère de famille raconte les conséquences de la découverte d’une certaine lettre. Elle a 65 ans et son mari a 67 ans. Mariée depuis 35 ans, cette mère de famille a voulu revivre un moment de sa lune de miel en Ecosse. Sa belle-sœur lui avait envoyé une photo de ses vacances où elle prend la pose à un endroit spécial pour le couple. En voulant vérifier ses photos d’il y a 35 ans, elle est donc allée chercher la boîte à photos qui se trouvait du côté du lit de son mari. Etrangement, à côté de cette boîte se trouvait, maladroitement cachée, une mystérieuse enveloppe. Bien entendu, elle n’a pas résisté et a lu le contenu de la lettre. "J'ai reconnu l'écriture comme étant celle de ma vieille amie Liz", s’étonne-t-elle. "Sa lettre disait : « Tu sais que nous avons quelque chose de bien à vivre (et je ne parle pas seulement de sexe ). S'il te plaît, réfléchis à ce que tu fais", explique-t-elle. Cette lettre datait de 4 mois avant leur mariage. Liz était, à l’époque, sa demoiselle d’honneur en chef !

Une trop grande intimité entre eux

Dans son élan, elle se souvient que le comportement de son mari à l’époque était étrange. "Il est devenu cool avec moi et j’ai pensé qu’il avait peur du mariage", selon elle. Le fait que son mari et Liz s’entendaient beaucoup trop bien avait également semé le doute dans son esprit. "Maintenant, je me demande s'il a déjà été heureux avec moi. Je vois (...)

Lire la suite sur Closer

"Avec Lou et Roman on est…" : Charlotte Gainsbourg, très émue sur France Inter, peine à évoquer la mort de sa mère
Emmanuelle Béart victime d’inceste : ses propos déroutants sur cet “acte commis sans violence”
Disparition d’Emile, 2 ans, au Vernet : “un miracle tragique”, comment le maire du hameau s’est retrouvé désemparé
Stéphane Plaza accusé de violences par trois ex-compagnes : ses avocats contre-attaquent
Disparition de Marwan Berreni (Plus belle la vie) : les langues se délient à Fuissé, l’intime conviction de ses voisins