Publicité

TÉMOIGNAGE J'aime deux hommes à la fois mais l'un d'eux est mort

S'autoriser à aimer après la mort d'un conjoint n'est jamais évident. Daphne* en sait quelque chose puisqu'elle ne parvient pas à se défaire du lien qu'elle entretenait avec son ancien partenaire. "Il y a 12 ans, j'ai rencontré un homme merveilleux 'Carl'. Nous avons eu un coup de foudre et nous nous sommes fiancés deux semaines plus tard" raconte-t-elle dans une lettre envoyée à Abigail Van Buren, qui tient la rubrique du courrier du cœur pour le New York Post. Leur bonheur fut malheureusement de courte durée : "Nous étions mariés et très heureux jusqu'à ce que je le perde d'un cancer six ans plus tard."

Deux ans après la mort de Carl, Daphne a recommencé à faire des rencontres. C'est à ce moment-là que "Philip" est entré dans sa vie. "Nous avons immédiatement été attirés l'un par l'autre" indique -t-elle. Les deux tourtereaux s'apprêtent notamment à franchir une grande étape. "Nous sommes en couple depuis quatre ans et nous allons nous marier cet été. Nous sommes très heureux" précise-t-elle. Seule ombre au tableau ? La jeune femme est toujours très attachée à son premier époux. À tel point qu'elle se demande quoi faire pour l'avenir de son couple : "Ai-je tort d'épouser cet homme que j'aime éperdument alors que j'ai encore des sentiments pour mon défunt mari ?"

Renouer avec l'amour après la mort d'un conjoint est un long processus

En réponse, Abigail Van Buren s'est montrée très compatissante avec Daphne : "Quand un conjoint meurt, (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

TÉMOIGNAGE Après la mort de mon père, j'ai découvert sa double vie secrète
Adepte de la première classe en avion, il relègue sa femme en seconde pour une raison mesquine et le paie cher
Toulouse : ses parents l'empêchent de jouer aux jeux vidéo, sa réaction est glaçante
Boire un verre avec son partenaire, la clé d'un couple qui dure
TÉMOIGNAGE. “Je pensais que mes maux de tête étaient dus à un abus de café, la réalité est bien plus affreuse”