Témoignage | Roman, 48 ans : ancien détenu cherche l'amour

Roman* a 48 ans. La vie, il l’a croquée à pleines dents. Il a connu les femmes, les petits boulots, puis les escroqueries qui remplissent les poches en une fraction de seconde. Une vie à s’en faire tourner la tête ! Jusqu’à ce que Roman se retrouve en prison…

Aujourd’hui, Roman a fait son temps et promet que jamais il ne refera les mêmes erreurs. Non, ce qu’il cherche aujourd’hui, c’est une femme avec qui partager ses vieux jours et qui l’aimera pour ce qu’il est.

Si vous aussi vous souhaitez témoigner d'un parcours de vie, d'une situation personnelle en lien avec votre couple, vos enfants ou encore vos finances envoyez vos témoignages à temoignage@versionfemina.fr

« J’ai connu beaucoup de relations à la petite semaine »

Je n’ai jamais eu de problème pour rencontrer des femmes. À 18 ans, j’étais très mince, svelte et sur les photos, je me trouve même un petit air de John Travolta. C’est à cette époque que j’ai été embauché pour faire du porte-à-porte. Je vendais des fleurs, surtout dans ce qu’on appelait alors « les bars américains ». Des bars où les filles faisaient consommer les hommes - mais sans que ça aille plus loin. Ces filles-là me payaient des verres, me faisaient la cour. J’avais beaucoup de succès !

J’ai connu beaucoup de relations à la petite semaine dans ma vie. Des relations charnelles sans lendemain. Bien sûr, certaines femmes ont compté plus que d’autres, notamment Nadia, mon premier amour. J’étais fou d’elle… Seulement voilà, quand ses parents ont appris qu’on se fréquentait, ils l’ont renvoyée en Tunisie où elle a été mariée de force. Je ne l’ai plus jamais revue.

« L’argent rendait tout facile, surtout la...

Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi