Témoignages : atteintes de sclérose en plaques, elles ont choisi d'avoir un bébé

·1 min de lecture

La sclérose en plaques (SEP) est une maladie qui se caractérise par une attaque du système nerveux par les cellules du système immunitaire. Les symptômes peuvent être nombreux (troubles sensitifs, visuels, moteurs, sexuels, de l'équilibre…) et varient d'un patient à l'autre, en fonction de la localisation des lésions. Ils apparaissent en général par poussées qui surviennent en quelques heures ou en quelques jours et disparaissent totalement ou partiellement en quelques semaines. Dans certains cas, la maladie est évolutive, ce qui se traduit par un handicap qui s'aggrave au fil du temps.

La SEP, obstacle à la maternité pour 1 femme sur 3

Sans que l'on sache pourquoi, les 3/4 des personnes souffrant de SEP sont des femmes. Or, selon une enquête réalisée en 2017 auprès de plusieurs centaines de patientes en Europe, 37 % d'entre elles auraient renoncé à avoir un enfant ou, a minima, différé leur projet de grossesse à cause de la maladie.

Pourtant, plaide le Dr Olivier Heinzlef, chef du pôle neurologie au centre hospitalier Poissy Saint-Germain-en-Laye et président de la Ligue française contre la sclérose en plaques., "SEP et maternité ne sont pas incompatibles. Une grossesse avec SEP est une grossesse normale." À condition, souligne-t-il, de l'anticiper.

"La plupart du temps, le désir de grossesse apparaît alors que la maladie est déjà là et que la femme suit un traitement. Il faut donc discuter avec son neurologue, en amont de la conception, de la (...)

Lire la suite sur Topsante.com

DIRECT. Covid-19 en France ce 23 décembre : chiffres, annonces
9 infos insolites sur la fatigue
9 infos insolites sur la fatigue
Covid-19 : la vaccination obligatoire en 3 questions
Médicaments, vaccins : comment signaler les effets secondaires ?