Témoignages : elles ont changé de métier sur le tard

© Joanna TARLET GAUTEUR / SIGNATURES

À 56 ans, après avoir travaillé plus de vingt ans dans l’immobilier commercial, je m’ennuyais et j’ai décidé de voler de mes propres ailes et trouver un métier qui pourrait me porter. Ce n’est pas agréable de se lever le matin sans motivation ! Je me suis donc tournée vers la mode, un métier que j’avais exercé quand j’avais 30 ans, et créé « Efyse », ma marque, très casual chic, entièrement Made in France. J’ai tout fait, seule, en cherchant sur le Net, un atelier de création, un modéliste, un façonnier. C’est moi qui dessine en m’inspirant des autres créateurs et de mes goûts, je cherche les tissus, puis tout est fabriqué à Paris. J’ai juste un comptable pour m’aider dans cette tâche ingrate. Je pourrais déléguer plus et même m’agrandir, mais je ne le souhaite pas. Je veux garder une certaine qualité de vie et ma liberté. Travailler mais aussi profiter ! On n’a pas les mêmes attentes à 30 qu’à 60 ans ! Je ne veux plus recevoir d’ordres, je préfère décider, seule, c’est souvent plus rapide et cela correspond exactement à mes souhaits. Je ne vends que sur mon site, mais bientôt je vais ouvrir des pop-up stores. Je suis heureuse de me lever le matin, de créer, de travailler et d’en vivre. La création me nourrit, même si c’est un challenge permanent. Je voulais terminer ma carrière avec un métier qui m’épanouit et c’est le cas.

« J’ai toujours été passionnée d’ornithologie, alors quand on m’a licenciée après plus de 20 ans comme préparatrice en pharmacie, j’ai pensé à travailler pour (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite