Combien y a-t-il de millionnaires en France et dans le monde ?

·2 min de lecture

Le nombre de millionnaires ne cesse d'augmenter : ils sont désormais 20,8 millions dans le monde. Malgré la pandémie, leur richesse s'élève désormais à 79 600 milliards de dollars. Mais qu'en est-il en France ? Zoom sur ces grandes fortunes qui ne connaissent pas la crise.

Leur « petite » entreprise ne connaît pas la crise. Alors que le monde affronte, encore et toujours, la pandémie de Covid-19, il y a de plus en plus de millionnaires, comparé à l'année dernière. Selon le World Wealth Report 2021 de l'entreprise Capgemini relayé par Statista, le nombre d'individus qui détiennent plus d'un million de dollars d'actifs financiers (hors résidence principale) a bondi de 6,3%, pour atteindre les 20,8 millions.

La France compte 714 000 millionnaires (en dollars)

Et la France n'échappe pas à ce phénomène. En 2019, elle comptait 702 000 millionnaires. En 2020, ils étaient désormais 714 000 - soit une augmentation de 1,71%. Une proportion colossale qui ne place, pourtant, l'Hexagone qu'à la 5ème position du palmarès des pays accueillant le plus de ces grandes fortunes en valeur absolue.

A découvrir également : Le gagnant du jackpot de l’EuroMillions révèle son secret pour avoir les bons numéros… Remporter le pactole n'est pas dû au hasard selon lui

Ainsi, la Chine en compte 1 461 000, l'Allemagne 1 535 000 et le Japon 3 537 000. Mais la palme revient, de loin, aux Etats-Unis, qui hébergent 6 575 000 millionnaires. Des nombres en hausse dans chacun de ces pays, à l'exception du Royaume-Uni, où on en recense environ 18 000 de moins qu'en 2019.

Les pays qui hébergent le plus de millionnaires

1. Les Etats-Unis

  • En 2019 : 5 909 000

  • En 2020 : 6 575 000

  • Evolution : +11,27%

2. Le...Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles