"Tabagisme ultra passif" : c'est prouvé, même l'odeur de tabac froid nuit à notre santé

Ce n’est plus un secret : le tabagisme passif, qui correspond au fait d'inhaler de façon involontaire la fumée de cigarette dégagée les fumeurs, est nocif. Il est d’ailleurs à l'origine de 600 000 décès prématurés par an, selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Mais saviez-vous que le simple fait de respirer l’odeur de tabac froid d’un fumeur pouvait également être dangereux ? C’est ce que révèlent de nouvelles recherches publiées dans la revue Science Advances. Elles s’intéressent au "tabagisme ultra-passif", un phénomène est causé par la fumée dite "tertiaire", autrement dit les résidus de fumée qui peuvent contaminer les vêtements ou les objets et que les non-fumeurs respirent.

"Fumée tertiaire" : des résidus sur les vêtements des fumeurs

Pour le découvrir, des chercheurs de l'université de Yale (Etats-Unis) ont analysé les données de l’air d’un cinéma de Mayence (Allemagne) dans lequel il était interdit de fumer depuis 15 ans. Un laps de temps suffisant pour que les composants de la fumée de cigarette aient totalement disparu.

Grâce à des spectromètres, les chercheurs ont contrôlé la qualité de l’air lorsque les spectateurs entraient et sortaient du cinéma. Au bout de quatre jours, ils ont constaté que les niveaux de 35 produits chimiques entrant dans la composition de la fumée de cigarette avaient augmenté.

Puisqu’il était interdit de fumer dans le cinéma, les chercheurs en ont déduit que ces produits chimiques provenaient de la "fumée tertiaire" présente sur la peau, les cheveux et les vêtements et de la peau des spectateurs qui avaient fumé avant d'entrer dans la salle.

"Tabagisme ultra-passif" : encore plus important dans les lieux confinés

Une hypothèse qu’ils ont pu confirmer en comparant les taux de produits chimiques entrant dans la composition du tabac lors de la projection de Wendy, un film familial et de Resident Evil, interdit aux moins de 17 ans. Les niveaux de "fumée tertiaire" étaient jusqu'à 200% plus élevés lors de la projection de Resident Evil

(...) Cliquez ici pour voir la suite