Taille des grimpantes : 9 conseils de pro pour la réussir

La Rédaction Mon Jardin Ma Maison
·1 min de lecture

Glycine, vigne vierge, clématite… ces plantes grimpantes font le bonheur de nos jardins et de nos pergolas. Mais si elles sont appréciées pour leur végétation rapide et leur floraison abondante, il n’est pas toujours facile de les tailler.

Taille des grimpantes : quand procéder ?

Les plantes grimpantes n'ont pas leur pareil pour habiller un mur, une pergola ou encore une treille. Mais pour leur donner une structure et éviter qu'elles ne s'épanouissent dans tous les sens, mieux vaut les tailler. Le meilleur moment pour tailler les grimpantes est le printemps, juste après l’hiver et le passage des gelées. Cette taille permettra d’encourager la floraison et de contrôler l’expansion de la plante. Bien sûr, il existe plusieurs types de tailles pour les grimpantes : celle d’automne, celle de fin d’hiver et celle d’été.

Comment tailler les grimpantes ?

La taille des grimpantes consiste à supprimer les branches et fleurs mortes, abîmées ou fragilisées par le temps. Si votre plante est fixée sur un grillage ou un treillage, comme c’est le cas du chèvrefeuille, coupez uniquement les branches qui ne sont pas fixées au support. Si la grimpante est contre un mur (par exemple, le lierre, la vigne vierge…), taillez de 1m à 1.50 m environ en dessous de la toiture. Si la grimpante s’épanouit sur une arche (la glycine ou la clématite) , gardez une seule branche principale le long du support et coupez les branches secondaires.

A LIRE EGALEMENT :