Taille des grimpantes : 9 erreurs à ne pas faire

La Rédaction Mon Jardin Ma Maison
·1 min de lecture

Pour avoir de jolies plantes grimpantes, il faut les tailler. Surtout, ne vous trompez pas sur la période de taille, la fréquence et la manière de tailler.

Taille des grimpantes : pourquoi est-ce important ?

Il est important de tailler les grimpantes au moins une fois par an. Cela leur donne une structure et les aide à garder une jolie forme. En effet, les grimpantes, que ce soient les glycines, les clématites ou encore la vigne vierge, peuvent rapidement devenir envahissantes si on ne les taille pas à temps. De plus, les tailler permet d’encourager la floraison.

Taille des grimpantes : comment s’y prendre ?

La taille des grimpantes n’est pas si compliqué. Il suffit de supprimer les branches et les fleurs mortes, abîmées ou fragilisées par les intempéries et la sécheresse. Ensuite, la vraie taille dépend de la variété :

  • Pour le chèvrefeuille : coupez simplement les tiges entrecroisées.

  • Pour le clématite : éliminez toutes les tiges fragiles ou abîmées ainsi que le bois mort, puis raccourcissez légèrement les tiges pour équilibrer la clématite.

  • Pour la glycine : taillez les longues tiges filiformes au niveau du troisième bourgeon en partant de la base. Vous pouvez raccourcir les pousses de l’année passée pour ne garder que trois bourgeons à chaque fois.

  • Pour la vigne vierge : conservez les branches principales, mais raccourcissez toutes les branches latérales.

A LIRE EGALEMENT :