Tarte Tatin, bêtise de cambrai, carambar… ces délicieuses recettes nées d’une erreur

Savez-vous ce qu’est la sérendipité ? C’est l’art de trouver sans chercher. Une découverte faite sans le vouloir. Et c’est le cas de nombreuses recettes que l’on déguste aujourd’hui, mais qui sont nées d'un pur hasard, pour notre plus grand plaisir ! Voici l'histoire de quelques recettes célèbres et surtout délicieuses, qui auraient pu ne jamais voir le jour si le hasard, ou le destin, ne s'y étaient pas mêlés !

La Tarte Tatin

L’exemple le plus connu de recettes nées d’une erreur est bien évidemment la Tarte Tatin. Selon la légende, cette délicieuse recette serait née en 1898 à l'hôtel Tatin à Lamotte-Beuvron où les deux soeurs, Caroline et Stéphanie Tatin, étaient cuisinières. Un jour où une tablée de chasseurs s'impatientait, la plus jeune des soeurs, Stéphanie, débordée, décida de confectionner rapidement sa tarte aux pommes, et de l'enfourner aussitôt. Mais le problème c'est que Stéphanie avait oublié la pâte ! Pas le temps de tout recommencer, elle décida de rajouter la pâte directement sur les pommes. Une fois cuite et retournée, le tour était joué, la tarte était prête et la tablée des chasseurs emballée ! Des pommes caramélisées à même le moule, une pâte craquante, un dessert renversé... la tarte des soeurs Tatin était née ! Une étourderie, un pur hasard, et un dessert incontournable que l'on adore encore aujourd'hui.

Le Nutella

Eh oui ! Cette délicieuse et célèbre pâte à tartiner à laquelle nombreux d’entre nous sont accro, est née d'un accident. Nous sommes en Italie, en plein été 1946. Michele Ferrero, vend une confiserie inventée par son père : le Giandujot, un bloc de chocolat aux noisettes, au lait et à l'huile végétale. Mais à cause de la canicule, les Giandujot fondent et se transforment en pâte. Surprise : la texture est crémeuse, la noisette savoureuse et le mélange délicieux. Aussitôt commercialisée sous le nom de Supercrema, elle devient en 1964, le célèbre Nutella.

Le Carambar

Délicieuse barre fondante au caramel et blagues imprimées sur son emballage

(...) Cliquez ici pour voir la suite