Qui est Tashi Choden, la miss Bhoutan LGBT qui va participer à Miss Univers ?

© compte Instagram de Tashi Choden / @tashi_chombal_dorji

Elle a fait son coming out en 2021, seulement quelques mois après la dépénalisation de l’homosexualité dans le pays bouddhiste.

Elle est à la fois la toute première candidate à représenter le Bhoutan au célèbre concours Miss Univers, mais aussi la seule personnalité publique ouvertement homosexuelle dans ce pays bouddhiste. Le couronnement en juin de Tashi Choden en Miss Bhoutan 2022 a été « une grande affaire » pour le pays de près de 800 000 habitants – et pour sa communauté LGBT.

Lire aussi >> Miss France - Andréa Furet, première candidate trans, élue première dauphine à Paris : « C’est une forme de validation »

Si le Bhoutan est connu pour son concept de « Bonheur national brut », censé favorisé le bien-être des citoyens plutôt que la croissance économique, l’homosexualité était illégale jusqu’en février 2021, considérée par le Code pénal comme « un comportement sexuel contre les lois de la nature ».

Coming out en 2021

La jeune femme de 23 ans, qui a perdu ses parents il y a neuf ans, a fait son coming out en 2021 lors de la journée internationale des fiertés, après « beaucoup de recherches et d’introspection ». Cette annonce a d’abord suscité « une réaction très forte » au sein de sa famille conservatrice et religieuse mais Tashi Choden a estimé qu’il était important que ses proches fassent partie du processus.

« Après un certain temps, ils l’ont très bien accepté. Et j’en suis très reconnaissante car beaucoup de gens n’ont pas la chance d’avoir cette acceptation, a-t-elle reconnu. Tant qu’ils savent que je vais réussir...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

VIDÉO - Amandine Petit : Miss France 2021 éblouissante au concours Miss Univers en Floride

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles