Les taux ne baisseront pas ces prochains mois, l’inflation reste élevée, selon Bruno Le Maire

Le ministre français de l'Économie, Bruno Le Maire, a prédit lundi 28 août qu'il n'y aurait pas de baisse des taux d'intérêt "dans les mois à venir", compte tenu d'un niveau d'inflation en repli mais qui reste élevé. "Ce n'est pas à moi de faire des choix sur la politique monétaire" mais "je veux simplement dire très clairement à tous les acteurs économiques et à tous les Français qui nous écoutent : il n'y aura pas de baisse des taux d'intérêt dans les mois à venir", a déclaré le numéro deux du gouvernement sur France Inter.

"Il n'y aura pas de baisse des taux d'intérêt à court ou à moyen terme (…) tant que l'inflation n'est pas revenue à un niveau plus raisonnable", a-t-il estimé. À l'occasion de la réunion des banquiers centraux à Jackson Hole, aux États-Unis, la présidente de la Banque centrale européenne (BCE) Christine Lagarde avait rappelé vendredi la volonté de son institution de poursuivre sa politique monétaire restrictive. Selon Mme Lagarde, le niveau d'inflation actuel implique "pour la BCE de fixer les taux d'intérêt à un niveau suffisamment restrictif aussi longtemps que nécessaire pour ramener l'inflation à notre cible de 2 % à moyen terme".

La BCE a augmenté ses taux pour la première fois mi-juillet 2022, pour enchaîner huit hausses depuis et les porter à 3,75 %, un record depuis le printemps 2001. En France, la hausse des prix à la consommation a ralenti à 4,3 % sur un an au mois de juillet, mais les prix de l'alimentation sont en forte hausse (12,7 %). L'inflation (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite