Taxe de séjour touristique : quels sont les tarifs ?

La taxe de séjour est un outil fiscal pratique pour les communes situées en zone fréquentée pour leur permettre de développer leur activité touristique. Elle peut être appliquée sur les locations, les établissements hôteliers, les chambres d'hôtes ou les villages de vacances, de deux manières. La première est une taxe de séjour au réel (prélevée par personne hébergée), la seconde une taxe de séjour au forfait (prélevée sur chaque hébergement pour sa durée complète).

Le montant de cette contrepartie est donc variable selon le type d'hébergement et la commune dans laquelle il se situe. Cela dit, pour éviter toute dérive, chaque taxe de séjour est encadrée par un barème national réévalué chaque année, avec des plafonds minimaux et maximaux. Chaque établissement professionnel d'hébergement doit légalement afficher dans ses locaux le montant de la taxe de séjour qu'il applique.

Ainsi, pour l'année 2022, le montant minimum de la taxe de séjour pour une nuit et une personne oscille de 0,20 € pour les hébergements en camping, chambre d'hôtes ou village de vacances à 0,70 € pour les hôtels classés 4 ou 5 étoiles et les palaces. Le montant maximum varie quant à lui de 0,20 € pour les campings classés 1 ou 2 étoiles à 4,20 € pour les palaces de luxe. Il est à noter que le département de la commune en question peut également appliquer une taxe additionnelle de 10 % qui s'ajoute à la taxe de séjour. Les hébergements sans classement (ou en attente) pourront appliquer un taux compris entre 1 % (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles