Non, Taylor Swift, "gros" n'est pas un gros mot

Si son nouvel album Midnights a plutôt bien été accueilli par la critique et le public, Taylor Swift n'a tout de même pas su éviter la polémique. La raison de la discorde ? Le clip de sa chanson Anti-Hero. Une vidéo dans laquelle l'on voit la popstar se peser sur une balance... qui indique "fat". Autrement dit, "grosse". Ce à quoi "Taylor" réagit en affichant une expression attristée.

Des images qui ont engendré des accusations de grossophobie à l'encontre de la chanteuse de 32 ans. De la part de fans de l'artiste, de personnes concernées, mais aussi de professionnels de la santé, déçus de voir le mot "gros" illustré de manière ouvertement négative et discriminatoire. Car, comme le rappelle la militante anti-grossophobie et autrice Daria Marx, "'Gros' n'est pas un gros mot".

Un geste tant et si bien fustigé d'ailleurs que Taylor Swift a finalement discrètement supprimé la scène incriminée, comme le relève The Independent.

"C'est merdique"

Une séquence d'autant plus problématique pour certains que Taylor Swift a écrit et réalisé elle-même le clip vidéo - elle en est donc l'autrice de A à Z. "Le clip de Taylor Swift propose une manière merdique de décrire les difficultés d'image corporelle. Les personnes grosses n'ont pas besoin qu'on leur répète encore une fois que c'est le pire cauchemar de tout le monde de leur ressembler", a notamment dénoncé Shira Rosenbluth, une assistante sociale spécialisée...

Lire la suite


À lire aussi

Non, vous n'êtes pas obligée de supporter les gros cons racistes de votre famille à Noël
Les femmes sont-elles les "grandes gagnantes" de la réforme des retraites ? Non
Le bingo du gros pollueur de Karim Benzema crée un tollé