Taylor Swift : son petit ami Joe Alwyn l’a aidée à exprimer ses idées politiques

Margaux Ravard
·2 min de lecture

Taylor Swift est une idole pour les républicains mais décide aujourd’hui d’assumer ses opinions politiques, plus progressistes. Dans une interview pour « Vanity Fair », elle raconte comment son compagnon Joe Alwyn l’a aidée à se trouver politiquement.

Pendant toute sa carrière, qui a débuté en 2004, Taylor Swift est restée très discrète sur ses opinions politiques. Icône de la country, la chanteuse de 31 ans a reçu le soutien de groupes ouvertement suprémacistes mais n’a jamais évoqué le sujet publiquement. Jusqu’en 2018, lorsqu’elle a soutenu le candidat démocrate Phil Bredesen dans la course au Sénat du Tennessee. « En tant que musicienne country, on m'a toujours dit qu'il valait mieux rester en dehors de la politique. La présidence Trump m'a forcée à me pencher et à m'éduquer », a-t-elle déclaré Taylor Swift à « Vanity Fair », le 12 février. Et la personne qui l’a menée à la politique n’est autre que son compagnon, l’acteur anglais Joe Alwyn. En couple avec l’artiste depuis 2016, il l’a encouragée à affirmer ses idées à forces de débats et de conversations sur le sujet. « Je me suis retrouvée à parler du gouvernement, de la présidence et de la politique avec mon petit ami, qui m'a aidée à parler », confie Taylor Swift, qui réenregistre ses six premiers albums

Son soutien assumé pour le candidat au Sénat Phil Bredesen lui ouvre les portes du militantisme, notamment lorsqu’elle écrit le titre « Only The Young », un hymne à la justice et au débat. « Écrire “Only the Young” m'a aidée à traverser ce moment de ma vie et m'a donné l'espoir de continuer à me battre pour ce que je crois être juste », explique-t-elle, à propos de la chanson qui...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi