Taylor Swift : son titre « Mr Perfectly Fine » fait réagir Sophie Turner

·1 min de lecture

Le nouveau titre de Taylor Swift n’est pas passé inaperçu. Inclu dans la nouvelle version de son album « Fearless », « Mr.Perfectly Fine » parlerait de son ex-compagnon, le chanteur Joe Jonas. Des théories de fans qui sont arrivées jusqu’aux oreilles de son épouse, Sophie Turner. 

Grande nouvelle : Taylor Swift vient de réenregistrer son album « Fearless », initialement sorti en 2008. Pour marquer le coup, la popstar a décidé de surprendre son public en dévoilant deux nouvelles chansons, « You All Over Me » et « Mr. Perfectly Fine ». D’après les Swifties, cette dernière évoquerait incontestablement sa relation tumultueuse avec Joe Jonas. Originellement écrit en 2008 juste après leur rupture, le titre a été dévoilé au monde entier mercredi 7 avril, accompagné d’un clip vidéo. 

L’ex-Jonas Brother et la petite protégée de l’Amérique se sont fréquentés en 2008, alors qu’ils n’avaient pas vingt ans. Une courte romance qui a laissé la chanteuse blessée, comme le montrent les paroles de « Mr.Perfectly Fine » : « Bonjour M. Parfaitement bien. Comment va ton coeur après avoir brisé le mien ? » L’histoire d’amour avait fait grand bruit, surtout après que Taylor Swift a révélé les détails de la séparation sur le plateau d’Ellen DeGeneres. « Quand je trouverai la personne qui me convient… elle sera merveilleuse. Alors, j’oublierai complètement le garçon qui a rompu avec moi au téléphone en 25 secondes quand j'avais 18 ans. »

Sophie Turner valide le titre

Aujourd’hui, les deux artistes ont laissé la rancune derrière eux. Le titre a même suscité une réaction inattendue chez Sophie Turner, la femme de Joe Jonas. L’actrice de « Game Of Thrones », maman d’une petite Willa depuis l’été...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles