"Je te les enverrais à Moscou" : Robert Ménard fustige Marine Le Pen et Éric Zemmour

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Les relations se tendent... Si le maire de Béziers, Robert Ménard a souvent soutenu les idées de Marine Le Pen et d'Éric Zemmour, voilà que l'homme politique se met à les critiquer ouvertement. En effet, dans une tribune, publiée dans Le Figaro, le 10 mai 2022, l'édile semble être remonté comme une pendule contre les deux candidats à l'élection présidentielle de 2022. Et une chose est sûre, Robert Ménard n'y va pas de main morte : "Nous ne voulons pas non plus d’un pays dirigé par ces patriotes de pacotille qui fantasment sur Poutine ou sur Pétain. Car cette droite confite de nostalgie est un repoussoir qui n’a aucune chance de remporter un jour la majorité des suffrages. Une impasse idéologique. Un désastre politique", peut-on lire. La raison de cette brouille ? Le maire de Béziers n'aurait pas du tout apprécié l'opposition de Marine Le Pen et d'Éric Zemmour au pass vaccinal.

"Je te les enverrais à Moscou vite fait", s'est-il emporté, comme le révèle un article du Monde du 25 mai 2022. Pire encore, Robert Ménard remet en cause les principes même qu'il a défendus pendant de nombreuses années : le droit d'asile ou encore le port du voile. L'homme politique confie même avoir "honte" de certaines de ses idées. Un changement de bord qui n'a d'ailleurs pas été apprécié par ses plus proches collaborateurs. En effet, depuis qu'il a signé la tribune dans Le Figaro, quatre de ses conseillers se sont éloignés de Robert Ménard. Un changement de cap qui donne des ailes à l'édile, qui, aujourd'hui, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles