Tea-tree (Melaleuca)

·1 min de lecture

Présentation du tea-tree

C’est James Cook, le célèbre capitaine de la marine royale britannique, qui a découvert le Melaleuca alternifolia (arbre à thé) en accostant en Australie à la fin du XVIIIe siècle. Comme ses marins l’utilisèrent en infusion pour remplacer leur rituelle boisson (le thé), ils le baptisèrent l’arbre à thé alors que rien ne le rapprochait sur le plan botanique du théier. Si les aborigènes australiens utilisent les feuillages de l’arbre à thé depuis des siècles dans leur médecine traditionnelle, sous la forme de cataplasmes, c’est seulement au XXe siècle que l’on produira de l’huile essentielle d’arbre à thé. Une huile essentielle (HE) issue des feuillages vert vif, aux multiples propriétés médicinales.

Propriétés et bienfaits du tea-tree

L’huile essentielle d’arbre à thé doit son efficacité à plusieurs principes actifs. Elle contient du terpinène 1-ol-4 et de l’alpha-terpinéol, lesquels permettent de lutter contre les bactéries et les mycoses à candida (de l’appareil génital, des ongles…) de façon spectaculaire. C’est aussi le cas pour les infections par Escherichia coli, les affections virales, les parasites (teigne, poux, gale, tiques), mais aussi pour les aphtes, gingivites ou encore abcès. L’HE d’arbre à thé est d’autant plus précieuse que certaines bactéries se révèlent de plus en plus résistantes aux antibiotiques. Elle offre donc une alternative thérapeutique naturelle en (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Psoriasis : symptômes, causes, traitements
Alzheimer : un test de reconnaissance d'images pour détecter les troubles cognitifs
Molnupiravir : la pilule anti-Covid sera-t-elle bientôt disponible en France ?
AVC ischémique ou hémorragique : causes, signes, traitements
DIRECT Covid-19 en France ce 27 octobre : chiffres, annonces

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles