Publicité

Teddy Riner champion du monde de judo pour la 11e fois

Teddy Riner, ici lors de son quart de finale ce samedi 13 mai à Doha, est devenu champion du monde pour la 11e fois.

Le triple champion olympique a signé un nouvel exploit face au Russe Inal Tasoev en finale des championnats du monde de judo, six ans après son dernier titre.

SPORT - Après six ans d’absence aux Mondiaux, il s’impose à nouveau. Teddy Riner a remporté son onzième titre mondial ce samedi 13 mai aux championnats du monde de judo à Doha, au Qatar, en l’emportant face au Russe concourant sous drapeau neutre Inal Tasoev dans la catégorie des plus de 100 kg.

Seize ans après son premier titre mondial, c’est un excellent signal pour le Français, qui souhaitait se tester au contact des meilleurs judokas à 440 jours des JO de Paris, son grand objectif.

Mais la légende française a eu très chaud. Quelques instants avant de faire chuter son adversaire après plus de sept minutes de combat, Teddy Riner avait été contré, passant tout proche de la défaite (voir à 8’15 dans la vidéo ci-dessous).

« Ça a été très difficile pour moi aujourd’hui. C’est bien qu’il y ait des journées comme ça les gens arrêtent de croire qu’il n’y a personne, que c’est facile. C’est toujours dur. Et il faut s’arracher les coui.... pour gagner, c’est dur », a savouré Teddy Riner sur La Chaine L’Équipe, juste après son sacre.

En demi-finale, le triple champion olympique (deux fois en individuel et une fois par équipe) avait battu le Tadjik Temur Rakhimov, N.1 mondial de la catégorie, en moins de trente secondes, comme vous pouvez le voir dans la vidéo ci-dessous.

Les tours précédents avaient été plus difficiles à gérer. S’il a fini par dominer l’impressionnant japonais Tatsuru Saito, 1,91 m pour 165 kg et vice-champion du monde, Riner a passé près de 20 minutes sur le tatami en quart de finale. S’il n’a pas réussi à marquer, il a fini par faire craquer le Nippon aux pénalités lors de la prolongation.

Le Français n’étant pas tête de série, il avait dû passer par un premier tour face au Roumain Vladut Simionescu, 25e mondial. Après un début de combat poussif au cours duquel les deux judokas ont écopé de deux pénalités, Riner a envoyé son adversaire au sol en bordure de tapis à 1’ 47” de la fin du temps réglementaire.

Au deuxième tour, il avait dominé le Polonais Kacper Szczurowski, sanctionné de trois pénalités au bout de 3’12”. Au tour suivant, il s’est également imposé aux pénalités contre le Mongol Tsetsentsengel Odkhuu, classé au 4e rang mondial de la catégorie des +100 kg et vainqueur en février du Grand Slam de Tel Aviv.

VIDÉO - Mondiaux-2023 de judo : la Française Agbégnénou se pare d'une 6ème couronne

Clarisse Agbégnénou championne du monde de judo des -63 kg, 11 mois après la naissance de sa fille

Pour les billets des JO de Paris-2024, dernier jour pour s’inscrire.