Comment Teddy Riner s'est préparé pour décrocher l'or aux JO de Tokyo

·1 min de lecture

Teddy Riner vise la passe de trois aux Jeux olympiques. Vendredi, à Tokyo, la superstar du judo mondial va disputer son quatrième tournoi olympique dans la catégorie reine des +100 kilos pour tenter de décrocher une troisième médaille d'or, après Londres 2012 et Rio 2016. Alors que les JO de Tokyo ont été repoussés d'un an en raison de la pandémie, le géant tricolore de 32 ans a dû poursuivre sa préparation et s'est blessé au genou gauche il y a quelques mois, comme le raconte un documentaire diffusé sur France 2 le 21 juillet. Teddy Riner s'est fait une déchirure du ligament croisé postérieur fin février lors d'un stage au Maroc et a dû porter une atèle sur-mesure pendant deux mois. Une sérieuse blessure qui n'avait pas été rendue publique jusque-là.

>>Réécoutez Le Club Tokyo en replay ou en podcast ici

"Ça s'est consolidé plus vite que prévu"

Le décuple champion du monde, 138 kilos dans la balance, aborde donc ce nouveau rendez-vous olympique dans des conditions loin d'être idéales. En février 2020 déjà, l'année du report des Jeux et quelques semaines après avoir repris la compétition, Teddy Riner avait perdu son combat contre le Japonais Kogoro Kageura au Grand Slam de Paris, sa première défaite depuis 2010. Le Français a eu le temps de se remettre de ce revers inattendu devant ses fans, mais sa préparation est marquée par la fragilité de sa blessure. "À ce moment-là, je pensais que je m'étais fait les (ligaments) croisés", a-t-il raconté à l'AFP, qui l'a interrogé...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles