Teknival: la préfecture annonce que le nombre de participants reflue, dans une ambiance calme

Teknival: la préfecture annonce que le nombre de participants reflue, dans une ambiance calme

Le nombre de participants au Teknival, installé par surprise dans un petit village de l'Indre depuis jeudi, "a commencé de refluer" dans la nuit et se situait ce dimanche matin en-dessous de 25.000 personnes encore présentes sur le site, a annoncé la préfecture.

"L'ambiance reste calme" et aucun incident majeur n'est à déplorer depuis le début du Teknival sur un terrain agricole privé à Villegongis, se félicite la préfecture de l'Indre dans son point de situation.

Au plus fort du festival, qui fêtait son 30e anniversaire et n'avait pu se tenir depuis 2019 en raison de la pandémie de Covid-19, environ 30.000 personnes étaient présentes.

Important dispositif déployé

Le rassemblement était interdit par les autorités qui ont toutefois déployé un important dispositif médical, sanitaire et logistique - avec notamment la réquisition de bouteilles d'eau potable - afin d'assurer la sécurité de l'événement.

"387 gendarmes sont engagés sur la journée (de dimanche) pour assurer la sécurisation du Teknival et en particulier la circulation et les contrôles aux abords, en accompagnant la fin progressive de l'évènement", indique le communiqué de la préfecture.

Le préfet de l'Indre, Stéphane Bredin, a élaboré avec les communes avoisinantes un "plan de circulation" pour faciliter la dissolution du Teknival, où des centaines de véhicules avaient convergé jeudi, engorgeant sur plusieurs kilomètres les petites routes desservant le site.

"Afin de garantir au mieux la sécurité routière sur les axes au départ du site, un grand nombre d'éthylotests est mis à disposition des participants par l'Etat et des associations, et un parking temporaire va être constitué", précise la préfecture.

450 personnes prises en charge

Dans la nuit de samedi à dimanche, les gendarmes ont contrôlé 9522 personnes (15.228 depuis jeudi) et 3423 véhicules (5370 en cumulé), avec à la clé 47 verbalisations pour conduite sous l'emprise de stupéfiants, 10 pour conduite en état d'ivresse et 293 pour détention de stupéfiants.

Par ailleurs, "des contrôles de police ont été mis en place depuis hier (samedi) sur des points par lesquels les participants rejoignent les grands axes de circulation pour quitter l'Indre, en particulier en ce jour de retour de week-end prolongé."

Sur le plan sanitaire et médical, le bilan de la nuit est resté limité grâce aux actions de prévention menées sur le site par les associations et les maraudes des secours, ainsi que par la présence des pompiers et équipes d'urgentistes, se félicite la préfecture.

Les secouristes ont pris en charge 109 participants dans la nuit (450 depuis jeudi) et le poste médical avancé installé dans le centre de Villegongis a enregistré 19 entrées (101 en cumulé).

Article original publié sur BFMTV.com