Tempête, pluie, chaleur, sécheresse : comment réparer les dégâts au jardin en juillet ?

·1 min de lecture

Cette année, la météo n'a pas été clémente pour nos espace verts. En plein mois de juin, la pluie, mais aussi la grêle suivies d'épisodes de canicule ont fortement dégradé nos jardins ainsi que nos potagers, mettant à mal les récoltes. Heureusement, il existe quelques astuces pour réparer les dégâts.

Les travaux à faire au jardin en juillet pour réparer les dégâts

Entre éclaircies et averses, votre jardin ainsi que vos fleurs ont potentiellement souffert. Ainsi, mieux vaut ne pas perdre de temps et réparer les dégâts qu'on causé ces changements brutaux. Commencez par nettoyer les fleurs et feuilles abîmées et fanées. Coupez les rameaux fatigués et les branches mortes. Vous pouvez les insérer dans un broyeur afin de les réutiliser et pailler vos plantations. Concernant le paillage, renouvelez-le pour protéger le sol en cas de nouvel épisode de canicule.

Que faire au potager pour réparer les dégâts de la pluie et de la chaleur ?

Il faut également songer à réparer les dégâts au potager. Vos récoltes ont pu souffrir des pluies diluviennes et de la chaleur. Commencez par redresser les tuteurs arrachés et replantez les étiquettes tombés. Avec l'humidité, les nuisibles ont pu s'attaquer aux cultures. Pour cela, installez des pièges à limaces, et traitez les végétaux touchés par le mildiou ou l'oïdium avec de la bouillie bordelaise, notamment.

A LIRE EGALEMENT :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles