Voici combien de temps doit durer le baiser idéal, selon une étude

pexels

Le timide baiser datant de l’adolescence, le torride baiser digne des plus grandes scènes de cinéma, le baiser qui n’en finit plus, le baiser doux, le baiser décevant, le baiser trop envahissant ou le baiser qui nous donne des papillons dans le ventre… Nous avons tous et toutes nos propres expériences et souvenirs, plus ou moins bons, de ce moment si particulier lorsque nos lèvres se collent à celles de quelqu’un d’autre. Et pour cause, donner et recevoir le baiser parfait n’est pas toujours évident. S’il n’y a pas de technique universelle pour bien embrasser quelqu’un, chacun devant écouter ses désirs et ceux de son ou de sa partenaire, il existerait néanmoins une durée idéale, et c’est une étude qui le prouve !

Effectivement, comme l'ont rapporté récemment les magazines Psychology Today et Cosmopolitan, le psychologue américain John Gottman a estimé à six secondes la durée d’un baiser réussi. Et pour cause, selon lui, il s’agit de la durée minimum permettant aux deux partenaires de réellement créer une connexion et de se sentir vraiment proche physiquement l’un•e de l’autre. Cela peut aussi être considéré comme la durée maximum d’un baiser lorsque l’on souhaite attiser un peu plus le désir de notre partenaire (il ou elle en redemandera forcément !) ou bien lorsque l’on ne veut pas que l’échange buccal ne devienne un peu trop gênant (à la fin d’un premier date par exemple).

Le psychologue John Gottman va encore plus loin en assurant que ce baiser de six secondes peut avoir des (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Sexo : au fait, de quoi est composé le liquide expulsé par les femmes lors du squirting ?
Qu'est-ce que le "low-key date", ce mode de dating authentique qui fait fureur chez les jeunes ?
Sexo : et si vous vous mettiez aux jeux de rôles ?
Sexo : qu'est-ce que le "navel play", cette pratique sexuelle qui fait la part belle au nombril ?
Les "beige flags", signes avant-coureurs d’un date raté sur les applis de rencontre