Voici combien de temps de sommeil les parents perdent après la naissance de leur enfant

evgenyatamanenko / iStock

Changer la couche, donner le sein ou le biberon, comprendre les pleurs… L’arrivée d’un bébé peut secouer la vie des jeunes parents, et notamment perturber leurs nuits. Une étude, menée par des chercheurs de l’Université de Warwick (Royaume-Uni) et publiée dans la revue Sleep, s’est intéressée aux effets à long terme de l’arrivée d’un bébé sur la qualité et la durée du sommeil.

Pour leurs travaux, les scientifiques ont suivi 2.541 femmes et 2.118 hommes entre 2008 et 2015. Certains participants venaient d'avoir un premier bébé, d'autres un deuxième voire un troisième enfant. Le premier constat dressé est sans appel : non seulement les parents perdent des heures de repos, mais "les femmes ont tendance à connaître plus de perturbations du sommeil que les hommes après la naissance d'un enfant", affirme Sakari Lemola, l’un des principaux auteurs, dans un communiqué.

Ainsi, "la satisfaction et la durée du sommeil ont fortement diminué avec l'accouchement et ont été particulièrement bas au cours des trois premiers mois du post-partum", détaillent les chercheurs. Les mères ont perdu environ 40 minutes de sommeil par nuit dans l'année qui suivait l'accouchement, qu'il s'agisse de leur premier enfant ou non. Les conséquences chez le père étaient, quant à elles, moins significatives : même durant les trois mois après la naissance de leur premier enfant, les pères n'ont perdu que 13 minutes de sommeil.

L’écart est à peine moins creusé lorsque les enfants avaient entre quatre et six ans : par (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite