Tendance déco de l’automne : le tapis kilim, star de 2021

Évocation de voyage, de vie nomade et d’ailleurs, le tapis kilim avec ses motifs géométriques et ses couleurs chaudes, se fait plus tendance que jamais. Irrésistible. Kilim, mon beau kilim. Tombé en désuétude un temps dans sa forme classique, le tapis kilim fait cette saison son grand retour dans nos intérieurs. Cet engouement serait-il en passe de détrôner le très fashion tapis berbère, star des salons depuis déjà plusieurs années ? Si on craquait pour ce dernier tout doux en mode noir et blanc, on penche désormais pour des modèles colorés et au caractère plus trempé. Parfait pour apporter une touche ethnique et réveiller un intérieur, le kilim, avec ses teintes chaudes et ses motifs stylisés, a donc tout pour nous plaire en pleine période revival de la déco d’autrefois et ethnique chic.Mais c’est quoi au juste un kilim ? A lire aussi >> Un hôtel particulier bordelais prend des airs de riadQu’est-ce qu’un tapis kilim ? Bien plus qu’un dessin graphique traditionnel, le tapis kilim est surtout et avant tout une technique de tissage. C’est d’ailleurs cette méthode qui lui a donné son nom. Un mot d’origine turc qui qualifie l’art de tisser à plat, comme une tapisserie. On le distingue donc d’autres méthodes comme le tuftage qui, par ses boucles, apporte du relief et un côté cocooning.Traditionnellement issu d’Orient, le kilim est au départ une couverture originaire d’Anatolie qui recouvrait les sols des mosquées et yourtes. Son aspect lisse peut sembler moins chaleureux à première vue, mais il n’en est rien. Autre atout, sa résistance égale à celle de ses cousins à points noués, en fait un tapis de salon élégant et robuste.Comment entretenir un kilim ? Afin de conserver plus longtemps son tapis il faut le chouchouter. Pas question alors de le nettoyer n’importe comment. Au moment de passer l’aspirateur, on y va en douceur, sans frotter ni à vitesse maximale. Et on n’oublie pas de s’occuper des deux côtés. Bien évidemment on lui évite l’épreuve de la machine à laver et du lave-linge. On lui préfère le classique duo eau/savon. Exit les détergents et autres produits abrasifs, mais place au savon de Marseille ou shampoing doux. On le savonne plutôt sur un plan incliné afin d’éviter à l’eau d’imprégner trop les fibres. Une fois rincé, il suffit de le laisser sécher bien à plat de préférence en extérieur. En appartement, on pourra le remettre au sol. Attention toutefois si on a un parquet, il sera judicieux d’y positionner une bâche afin de le protéger de l’humidité.Si malgré toutes ces précautions, notre tapis perd un peu ses couleurs au fil du temps un mélange composé par moitié d’eau froide et de vinaigre blanc, à tamponner délicatement sur sa surface, devrait le raviver.Une déco ethnique chic avec un tapis kilim Facile à vivre, le kilim se marie à tous les styles. En accumulation, il invite au voyage, à la détente et à la vie de bohème. Pas étonnant qu’ils servent souvent de décor aux musiciens en quête d’ambiance feutrée et intimiste lors de leurs concerts. À la maison, il s’associe au mobilier chiné vintage en bois comme aux icônes design du début du XXe siècle pour un esprit décalé. Il devient aussi le compagnon incontournable d’une chambre hippie ou d’un salon bohème.Où acheter un tapis kilim ? En fonction de son budget on pourra se diriger vers des enseignes spécialisées pour y dénicher un modèle ancien, traditionnel et fait main. L’assurance d’avoir une pièce (presque) unique. Mais de plus en plus de marques grand public démocratisent aussi le genre en offrant des tarifs plus abordables.Afin de trouver le sien, voici notre sélection de tapis kilim, ou d'inspiration kilim, pour combler toutes les envies à tous les prix.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles