Tendance mode : que sont les free-shops, ces magasins où tout est gratuit ?

Qui n'a jamais rêvé d'aller dans un magasin et de ne rien payer ? C'est le principe des free-shops, magasins gratuits. Une nouvelle manière de gérer son porte-monnaie et son impact sur l'environnement...

Après la vente de seconde main sur Vinted, Vestiaire Collectif, les friperies ou le troc... voici les "free-shops". Venu tout droit des États-Unis dès les années 1960, le concept a d'abord séduits nos voisins allemands qui comptent pas moins d'une soixante de boutiques. Cette initiative a pour but d'offrir une seconde vie aux vêtements, objets, accessoires, déco qui ne vous servent plus mais trouveront leur place dans une autre maison. Le free-shop - shopping gratuit, en français - est différent du troc ou de la friperie, ils ne fonctionnent uniquement sur des dons et ne génèrent aucune économie.

Un concept qui s'installe tout doucement en France... et pas seulement dans la capitale. En 2009, Le Magasin pour Rien ouvre à Mulhouse, premier magasin de ce genre. La bonne adresse pour les Alsaciens, il est possible de se fournir tant en électroménager, qu'en livres ou en vêtements. Pareil dans la Boutique sans Argent, dans le 12e arrondissement de Paris tenue par des bénévoles. Ici, pas d'objets trop volumineux mais de quoi se faire plaisir à soi ou à sa famille (il y a aussi des jouets) ou boire une boisson chaude pour papoter, en bonne compagnie. La petite dernière a ouvert en 2016 à Rennes, lancée par l'association locale La Souris Verte. Une initiative qui a une vocation environnementale (en réduisant les déchets, d'autant plus que la mode se renouvelle, ne jetez pas vos habits ils reviendront à la mode) et sociale - ici tout le monde peut choisir les (...)

Lire la suite sur Grazia.fr

Ce contenu peut également vous intéresser :