• Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Les tendres déclarations de Frédéric Beigbeder à son ex-compagne, Laura Smet

·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Leur histoire d’amour a pris fin en 2006. Frédéric Beigbeder a partagé sa vie, pendant deux ans, avec la belle Laura Smet. Une relation qu’il n’est pas prêt d’oublier, comme il le confiait dans Icônes sur Europe 1 en mai 2021. "Ça m’est arrivé de côtoyer une actrice dans ma vie, et c’est quelque chose d’à la fois très beau, très fascinant et un peu angoissant aussi" avait-il révélé à Michel Denisot tout ajoutant : "J’admire beaucoup Laura Smet, elle est très charismatique, elle a une innocence et, en même temps, une solitude. Quelque chose d’émouvant, de fragile". Et si les mots du célèbre écrivain sont aussi tendres c’est parce que le contact, entre les deux ex-compagnons est resté plus qu’amical.

L’auteur de 99 francs a même assisté au mariage de la fille de Nathalie Baye et de Johnny Hallyday avec Raphaël Lancrey-Javal en juin 2019. "Les yeux de Laura étaient assortis à l'océan. Elle était si heureuse qu'elle irradiait comme une centrale atomique. Tout le monde souriait, il y avait de l'amour et de la joie dans l'air. C'était un des plus beaux mariages auxquels je ne suis jamais allé", avait-il alors raconté au magazine Point de vue.

Le ton est loin d’avoir changé en septembre 2021. Dans le dernier numéro de Voici, publie le jeudi 16 septembre 2021, Frédéric Beigbeder n’oublie pas le geste de Laura Smet. "J’ai trouvé ça très chic de sa part de nous inviter et c’est pourquoi j’y suis allé avec Lara. C’est une preuve d’intelligence et d’amitié", déclare-t-il concernant son mariage. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles