Tennis - ATP - Adélaïde 2 - Arthur Rinderknech s'incline en finale du tournoi d'Adélaïde 2

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Arthur Rinderknech a été battu en finale du tournoi d'Adélaïde 2 ce samedi. Le joueur français a cédé face à l'Australien Thanasi Kokkinakis (6-7 [6], 7-6 [5], 6-3). Thanasi Kokkinakis renaît depuis deux semaines à Adélaïde. Demi-finaliste il y a huit jours (battu par Gaël Monfils), l'Australien, aujourd'hui 145e mondial après quatre saisons gâchées par des blessures, y a remporté le premier titre de sa carrière en dominant Arthur Rinderknech 6-7 (6), 7-6 (5), 6-3. Quatre ans et demi après sa première (et seule) finale, à Los Cabos en 2017, il soulève ainsi le premier trophée d'un Australien sur son sol depuis Alex de Minaur, à Sydney 2019. Natif d'Adélaïde, Kokkinakis a vécu un réveil éveillé. lire aussi Le tableau du tournoi Costaud mentalement dans une ambiance entièrement acquise à son adversaire, Rinderknech arracha pourtant le premier acte, en se montrant intraitable sur son service. Il sauva ainsi une balle de set (à 5-6) dans le tie-break en claquant un service gagnant sur le T, avant de profiter d'une faute directe en coup droit de son rival.

Il se détacha ensuite 2-0 dans le second jeu décisif mais ne parvint pas à tenir la barre, en commettant notamment une faute en coup droit à 2-3. Il écarta bien deux balles de set mais un service gagnant ramena Kokkinakis à hauteur. La troisième manche (et le match) bascula clairement dès le premier jeu. Extrêmement agressif, Kokkinakis s'y procura la première balle de break de la partie. Il la fit fructifier en appuyant fort sur son de coup droit. La messe était dite. L'Australien ne lâcha plus que deux petits points sur son engagement. Un domaine où il s'était montré implacable durant 2h38': 18 aces, 77 % de premières balles, 90 % de points gagnés sur son premier service, aucune balle de break à sauver. 48 Le classement d'Arthur Rinderknech après sa finale à Adélaïde 2. C'est la première fois de sa carrière que le Français intègre le top 50 du classement ATP.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles