Toutes en tenue de travail !

Au commencement était le jean. Le vêtement de travail par excellence, venu de l’autre côté de l’Atlantique, tout droit sorti des mines d’or comme des plaines du Grand Ouest américain. Apparu à la fin du XIXe siècle, il s’est propagé dans les vestiaires du monde entier quittant sa fonction première, utilitaire. Il a depuis acquis le statut de véritable objet de mode, obéissant à la succession des tendances sans pourtant jamais vraiment changer. A l’instar de ce grand frère, le bleu de chauffe du cheminot comme la veste d’ouvrier ou la combinaison du peintre – dont l’histoire se compte aussi en décennies – intègrent aujourd’hui les collections dessinées par les stylistes contemporains. Parfois personnalisés de nouvelles étoffes ou parés de détails réactualisés, ils arborent toujours les mêmes lignes sobres, épurées et fonctionnelles. Le « workwear » à la française s’impose à son tour. Un retour en grâce porté par une génération qui prône de nouvelles valeurs. « Durabilité », « patrimoine », « local », ces vêtements de travail cochent en effet toutes les bonnes cases de ce qui compte pour elle. A la différence de la grande distribution, ce vestiaire raconte une histoire ancrée sur le territoire et dans le temps. S’appuyant sur ces qualités, des maisons de confection de vêtements de travail créées au début du XXe siècle retrouvent une seconde jeunesse. Et distribuent désormais leur sens de l’élégance intemporelle un peu partout sur la planète.

Difficile d’imaginer l’incroyable saga (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles