Tenue vestimentaire au travail : l'été, les barrières tombent mais

Terrafemina

Selon des experts en relations sociales dans le travail et un sondage du site Monster, les codes vestimentaires tendent à disparaître, particulièrement durant la période estivale où chaleur et relâchement de la pression encouragent les employés à s'habiller de façon plus décontractée.

 Tenue vestimentaire au travail : l'été, les barrières tombent mais...
Tenue vestimentaire au travail : l'été, les barrières tombent mais...

Le plus souvent, les conditions de travail ont remplacé les codes écrits pour édicter les vêtements à porter… ou à proscrire.

Avec l’été et ses températures (enfin) élevées, les salariés qui travaillent durant les périodes de vacances ont eux aussi envie de profiter du beau temps retrouvé pour raccourcir les jupes et ouvrir les chemises. Or il n’est pas toujours aisé d’adapter son style vestimentaire estival aux exigences des entreprises. Même si en France, les mœurs se modernisent, tout le monde n’est pas enclin à assouplir les règles strictes du costume-cravate et du tailleur-pantalon.

Ainsi, pour Sylvain Niel, avocat conseil en droit social, « l’été, le port d’un short et de tongs est théoriquement possible si le salarié n’est pas en contact direct avec une clientèle exigeant une tenue correcte ou si cela ne compromet pas sa sécurité. Un employeur peut également restreindre cette liberté de tenue vestimentaire pour des impératifs d’hygiène ». Ce que confirme Bernard Vivier, directeur de l’Institut supérieur du travail et expert en relations sociales : « Dans les faits, il y a une grande liberté de tenue vestimentaire au travail. Le seul frein étant l’exigence de sécurité, de santé et d’hygiène. »

Cependant, selon un sondage du site de recrutement Monster, si 4 personnes sur 5 ne se voient imposées aucun code vestimentaire lors de leur embauche, plus de la moitié d’entre elles avouent se plier à des règles non édictées pour ne pas nuire à l’image de leur entreprise. Une restriction de moins en moins respectée le vendredi à l’instar du « Friday wear » américain, qui permet de s’habiller plus décontracté quand vient la fin de la semaine.

Laure Gamaury

Source : AFP
Crédit photo (...)

Lire la suite de l'article sur terrafemina.com

La tenue vestimentaire au bureau

Emirats : campagne Internet contre l'indécence vestimentaire des Occidentales

Black Fashion Power : Audrey Pulvar dénonce un « papier de merde »

Russie : un prêtre orthodoxe veut imposer un Dress code aux femmes


La nouvelle Apple Watch est signée Hermès

Nous parlons ici de la version 2.0 de l’Apple Watch mais pas seulement. Elle peut être montée sur un nouveau bracelet signé Hermès. Quoi de neuf sur la nouvelle Apple Watch?  L’intégration d’un GPS, une étanchéité jusqu’à 50 mètres, un écran deux fois plus lumineux, un processeur puissant à double cœur et le système d’exploitation watchOS 3. Dans sa version Hermès, elle propose aussi des cadrans exclusifs inspirés des montres Clipper, Cape Cod et Espace d’Hermès. Aussi, elle est vendue en plus avec un bracelet sport orange Hermès, signé par un clou de selle gravé « Apple Watch Hermès ». Imperméable, léger et souple, confortable et résistant, il convient à toutes les pratiques sportives. Pour les moments de la vie plus chics et dans l’air du temps, le célèbre sellier présente un nouveau bracelet. En plus, une nouvelle manchette double boucle en veau Swift ou veau Epsom dont les lignes ne sont pas si éloignées de celles de l’emblématique sandale dessinée par Pierre Hardy, directeur de création des chaussures et bijoux d’Hermès. A lire aussi : Décorer son Apple Watch grâce aux bracelets Camille Fournet Une nouvelle montre à part entière toujours disponible en deux taille, 38 mm et 42 mm, au prix de 1 749 € lorsqu’elle est montée sur cette fameuse manchette double boucle, dont Pierre-Alexis Dumas, Vice-Président exécutif en charge de la direction artistique d’Hermès se félicite : « Nous sommes unis avec Apple par la même vision, la même quête de l’excellence et de l’authenticité sans aucun compromis, et par la création d’objets aussi beaux que fonctionnels ».  Retrouvez plus de montres sur le compte Instagram de Hervé Borne Lire la suite sur ParisMatch.com